Archive pour mars 2009

Premiers essais de plantation et fabrication de plessis fruitier

(Le présent à été publié initialement le 30 mars 2010)
Une information concernant une expérience qui va ce dérouler demain et après-demain  dans le Bel Air.
Bonjour,
Depuis près de 20 mois, à la demande de la municipalité, nous travaillons  à un plan de référence des espaces extérieurs (domaines Ville et bailleurs OSICA, OPHM, etc…) du quartier bel Air Grands pêchers.
Nous vous informons que des essais de plessis fruitiers seront réalisés
en trois lieux du quartiers (rue Bel air, rue des grands pêchers et dans l’enceinte du groupe scolaire Anatole France-potager pédagogique de la classe de CE1 de Sandrine Reygner).
les 31 mars et 1er avril 2010
A cette occasion, vous pourrez assister aux premiers essais de plantation et fabrication de plessis fruitier, en présence de l’association « Passages » et d’une équipe de jardiniers du service des espaces verts de la Ville.
L’association « Passages » dont la devise pourrait être « faire savoir les savoir-faire » (!) a une expérience tout à fait inédite en matière de plessage.
Je serai présent dans le quartier à ces dates pour répondre à vos questions.
Bien cordialement
Benoît Scribe
paysagiste dplg
architectes  et  paysagistes
VOUS POUVEZ CLIQUER SUR LE LIEN CI-DESSOUS  POUR PLUS D’INFORMATIONS

Ce dimanche, brocante de la fédération des murs à pêches.

Cliquer sur l’image pour une meilleur lecture

Publié initialement 30 03 11

Point de vue

Bonjour à tous les passionnés de pêches et de murs!

Il y a quelques années à la recherche de point de vue, je découvrais le haut Montreuil. Banlieusard de l’Ouest, je découvris la banlieue Est avec son lot de cités HLM semblables à une cité HLM ordinaire avec des barres et des tours.

Cependant quand on gratte un peu comme partout en belles lieues et en se laissant guider entre autre par d’anciens habitants de la rue Le Nain de Tillemont, (ma famille par alliance), on adopte déjà une curieuse attitude à creuser l’histoire.

Donc ce Le Nain de Tillemont 1637-1698 était historien et en plus un disciple de Mabillon, inventeur de la diplomatie.

Donc, on gratte, puis on va un peu plus loin, réalisant un survol virtuel de la zone on mesure alors l’importance que couvrait les kilomètres de murs construits pour la gloire de la pêche depuis fort lointain, fruit quand on lui apporte une attention particulière s’offre à croquer.

Surprise dans les murs à pêches, des zones à détritus. (Pour cela il existe des déchèteries).

Donc pas de pêches mais une vie intense, lieu de vies, enfants, habitants, commerçants, associations très actives avec une envie majeur et certainement commune; maintenir les murs debout. La magie du lieu se fait ressentir dès les premiers instants, ciel très proche, ondes positives, calme, murs murmurant mais n’emmurant pas, bien au contraire.

C’est pour cela que j’ai pour la première fois dimanche dernier, j’ai participé au stage de rénovation des murs à pêches organisé par l’association, et là quel bonheur, la terre noire, les murs de pierre assemblé au plâtre teinté de charbon et de Gypse fer de lance(on le trouve entre 15 et 60 mètres de profondeur).

La pluie, pas grave, le soleil, tant mieux, mais surtout des rencontres avec ces passionnés: Merci aux Pascal, Jean le cuisinier, mais aussi Jean-Frédéric Berger, formateur MH.

Et à très bientôt je l’espère

Laurent

PS Je reprendrai l’écriture un peu plus tard pour dire d’autres choses à propos de ce étonnant lieu.

Aujourd’hui et maintenant

Une lectrice de ce blog nous a laissé un commentaire sur l’article sur la piscine.

Nous avons trouvé son commentaire informatif et pertinent, c’est pour cela que nous le mettons en tant que billet d’humeur.

L’ergonomie de notre blog met les commentaires peu en valeur vous les trouverez devant les billets sur la partie blog et tout à la fin des articles sur les autres pages.

Vous aussi chers lecteurs n’hésitez pas à laisser vos contributions.

Pascal Mage

Aujourd’hui et maintenant.

Et parallèlement à l’étude du devenir du site, ne serait-il pas fort utile de penser au présent?

Malgré la fermeture de parcelles par des grillages transparents, les déchets s’amoncèlent encore. Et pour cause, les tas d’ordures n’ont pas été retirés lors de la fermeture des sites.

C’est la théorie de la vitre cassée: lorsqu’une vitre est brisée et non remplacée, il est fort à parier que les autres vitres seront brisées sous peu.

Dans le cas des Murs à Pêches, laisser les tas de détritus autorise les mals-inspirés à venir déposer leurs propres déchets. Encore hier soir, un camion de débarras est venu se décharger rue Saint-Antoine…

Et bien sûr, on omet de parler de certains habitants qui se permettent de déverser dans les parcelles voisines tout ce qui ne leur est plus nécessaire.

Je souhaiterai vivement que la municipalité prenne en main ce problème: nettoyer les parcelles de leurs montagnes de déchets et en premier celles appartenant à la ville de Montreuil, fermer celles qui doivent l’être, entretenir les rues comme Saint-Antoine…

Alors, pensez bien, la piscine écologique, chef d’œuvre ou non du devenir des Murs, c’est pour beaucoup une tout autre histoire!

Audrey

11e FESTIVAL DES MURS A PECHES

publié initialement le 2 mars 2011

 

INVITATION AUX ARTISTES (musiciens, plasticiens, circassiens, conteurs, chanteurs, danseurs etc …) du secteur des Murs à Pêches et quartiers voisins, à participer à titre bénévole, au 11e FESTIVAL DES MURS A PECHES, samedi 4 et dimanche 5 Juin 2011, afin de se produire, exposer, participer, jouer … s’impliquer d’une manière ou d’une autres, pendant ces 2 jours.
Envoyer vos propositions à contact@fedemursapeches.org
Tél : 06 28 34 35 85 – L’Art à palabres