Continuons les débats!

( Le présent billet fait suite au débat  entre Fabrice Nicolino et Patrick Petitjean voir le billet\ »Enfin un premier débat\ »)

Continuons les débats !

Ce débat organisé en petit comité nous a apportés des informations.

Les intervenants et le public ont apporté informations, analyses et points de vue.

Pourquoi la municipalité se prive-t-elle de ces « ressources humaines » et n’organise pas des échanges, des débats de petite taille dans toute la ville plutôt qu’une présentation dans la salle des fêtes où un débat digne de ce nom ne peut avoir lieu ?
ces débats n’empêchent pas d’avoir d’autres modalités de concertation du public.

Les élus savent-ils tout de la ville ? de ses quartiers ? de ses habitants ? de leurs vies ? de leurs besoins ?
Les élus vont-il à eux seuls construire la ville idéale pour les montreuillois-e-s : Une cité radieuse version écolo ?

Tout n’est pas ficelé nous dit Patrick Petitjean mais si j’ai bien compris, des procédures importantes et irréversibles vont être lancées cet été.

Une agence vient d’être sélectionnée pour organiser la participation des habitants, leur premier travail ne devrait-il pas consister à former les élus à la démocratie participative ? je parle sérieusement .
Les élus semblent manquer de savoir faire, c’est vrai que ce n’est pas simple, mais surtout, de volonté de la mettre en oeuvre.

Selon Patrick Petitjean maire adjoint, le projet « nouveau quartier urbain » a été conçu en mairie, par les élus et les techniciens, nous disant qu’il y avait urgence.
Associer les habitants , identifier les besoins n’est-ce pas une urgence ? le logement en est un, les logements construits dans ce futur quartier à qui seront-ils destinés ?
30% de logement social, 70% de logement en accession à la propriété.
Un intervenant a donné l’exemple du prix d’un studio de 30m2 en accession à la propriété dans le bas Montreuil : 130 000 euros .
Un jeune adulte a fait remarqué que lui-même et les jeunes de son quartier ne pourraient pas trouver à se loger à Montreuil.

A propos des ZAC.
Cette procédure est-elle adaptée au projet ? Patrick Petitjean dit que cela a été un débat.
Que lui-même avait combattu les ZAC de l’ancienne municipalité. Il a donné l’exemple de la ZAC Rosny Vitry où une ancienne ferme a été démolie pour cause d’utilité publique pour du logement, au final ce sont des bureaux qui ont été construits. D’autres exemples existent ou la ZAC de départ ne ressemble pas à la ZAC d’arrivée.
La ville aura-t-elle les moyens de maîtriser ce qui se fera dans les ZAC ?

Enfin les murs à pêches,
des logements seraient construits en bordure et sur les zones décapées.
Si une protection forte s’imposant au PLU n’est pas mise en place, la pression immobilière grignotera le quartier des murs à pêches.
Et en attendant ? : Un intervenant fait la proposition à la ville de lancer un nouvel appel à projet, il permettrait de conserver en relativement bon état des parcelles de murs à pêches, d’avoir une ouverture de ce patrimoine au public et d’explorer les possibles en toute transparence.
Les aménagement ne vont pas se faire dans l’immédiat et en attendant le patrimoine serait maintenu voir entretenu.

Nicole Huvier

Publicités

0 Responses to “Continuons les débats!”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :