Archive pour janvier 2016

! Bonne année 2016 !

Chers amis des Murs à pêches,
En ce début d’année nous formulons des vœux pour que tous les jours à venir vous soient doux, sereins et teintés de poésie et vous invitons à renouveler votre 
adhésion 2016 à l’association en envoyant votre bulletin accompagné de votre chèque de 10 euros à l’ordre de:  « Association Murs à pêches »
Adresse : Fiora BLANGY – 8, rue Voltaire – 93100 Montreuil

En vous remerciant par avance pour votre soutien, nous avons le plaisir de vous faire partager ce très joli poème d’Anna de Noailles. Fiora, Secrétaire association MAP

 

renoir a l orangerie

Tableau de Renoir, visible au Musée de l’Orangerie à Paris

Le verger

 

Dans le jardin, sucré d’œillets et d’aromates,
Lorsque l’aube a mouillé le serpolet touffu,
Et que les lourds frelons, suspendus aux tomates,
Chancellent, de rosée et de sève pourvus,

Je viendrai, sous l’azur et la brume flottante,
Ivre du temps vivace et du jour retrouvé,
Mon coeur se dressera comme le coq qui chante
Insatiablement vers le soleil levé.

L’air chaud sera laiteux sur toute la verdure,
Sur l’effort généreux et prudent des semis,
Sur la salade vive et le buis des bordures,
Sur la cosse qui gonfle et qui s’ouvre à demi ;

La terre labourée où mûrissent les graines
Ondulera, joyeuse et douce, à petits flots,
Heureuse de sentir dans sa chair souterraine
Le destin de la vigne et du froment enclos.

Des brugnons roussiront sur leurs feuilles, collées
Au mur où le soleil s’écrase chaudement ;
La lumière emplira les étroites allées
Sur qui l’ombre des fleurs est comme un vêtement.

Un goût d’éclosion et de choses juteuses
Montera de la courge humide et du melon,
Midi fera flamber l’herbe silencieuse,
Le jour sera tranquille, inépuisable et long.

Et la maison, avec sa toiture d’ardoises,
Laissant sa porte sombre et ses volets ouverts,
Respirera l’odeur des coings et des framboises
Éparse lourdement autour des buissons verts ;

Mon cœur, indifférent et doux, aura la pente
Du feuillage flexible et plat des haricots
Sur qui l’eau de la nuit se dépose et serpente
Et coule sans troubler son rêve et son repos.

Je serai libre enfin de crainte et d’amertume,
Lasse comme un jardin sur lequel il a plu,
Calme comme l’étang qui luit dans l’aube et fume,
Je ne souffrirai plus, je ne penserai plus,

Je ne saurai plus rien des choses de ce monde,
Des peines de ma vie et de ma nation,
J’écouterai chanter dans mon âme profonde
L’harmonieuse paix des germinations.

Je n’aurai pas d’orgueil, et je serai pareille,
Dans ma candeur nouvelle et ma simplicité,
A mon frère le pampre et ma sœur la groseille
Qui sont la jouissance aimable de l’été,

Je serai si sensible et si jointe à la terre
Que je pourrai penser avoir connu la mort,
Et me mêler, vivante, au reposant mystère
Qui nourrit et fleurit les plantes par les corps.

Et ce sera très bon et très juste de croire
Que mes yeux ondoyants sont à ce lin pareils,
Et que mon cœur, ardent et lourd, est cette poire
Qui mûrit doucement sa pelure au soleil…

Anna de NOAILLES   (1876-1933)

Publicités

Compte rendu de la Plénière

Ci joins Le compte rendu de La Plénière du conseil de quartier Paul Signac/ Murs à Pêches  du 3 novembre 2015.

1/ Des écrivains publics pour le quartier

Deux habitants du quartier : Sébastien Plane et Sophie Bernhardt, informent du démarrage en octobre d’une permanence d’écrivains publics pour le quartier, le seul de la Ville a en être dépourvu. Cette action repose sur l’initiative d’habitants bénévoles. Ils appellent toute personne volontaire à les rejoindre, afin d’élargir les temps de permanence. L’objectif est d’assurer 4 permanences mensuelles de deux heures chacune. Les personnes intéressées sont invitées à se rapprocher du Conseil de Quartier ou de l’antenne.

2/ Naissance d’une nouvelle association

Abdel Kader Guerroudj salue la présence de nombreux habitants et mentionne la création prochaine de deux nouvelles associations dans le quartier qui interviennent sur la cadre de vie et la cohésion sociale. Deux habitants s’expriment sur cette création : Said Domrane et Luigi BRION partent du constat qu’il n’y a pas d’associations de proximité qui interviennent en direction des jeunes habitants dans ce secteur. De plus, aucun équipement sportif de proximité n’est accessible à ce public. Ils ont donc décidé conjointement de créer une association « Nouvelle France ».

3/ L’avenir des murs à pêches

Le collectif formé des habitants, des associations actives au sein des murs à pêches et de plusieurs conseils de quartier, a formulé un certain nombre d’attentes fortes qui ont fait l’objet de plusieurs courriers adressés à la Mairie, co-signés par l’ensemble de ces acteurs. L’arpentage du Maire réalisé en décembre 2014 s’est appuyé sur les problèmes listés, des améliorations ont pu être constatées sur la sécurité et la propreté. Chaque conseil de quartier est l’occasion de faire le point sur la résolution dans le temps des problèmes relevés.

Ces interventions marquent un certain retour de l’existence de ce secteur dans l’action publique. Au-delà de ces interventions ponctuelles, il est impératif que la Ville s’engage sur un projet à part entière visant la préservation du patrimoine unique et historique en partie classé, la restauration de ce qui doit et peut l’être, la sauvegarde de l’ensemble, la mise en place d’un cadre juridique qui permette l’engagement conjoint de l’ensemble des institutions et organismes susceptibles d’être concernés et d’apporter un engagement financier, la prise en compte des habitants du site, sachant que si la Mairie est globalement propriétaire du tiers des parcelles, les deux-tiers restant sont également répartis entre le Département et les particuliers. Les associations agissant au sein des murs à pêches dans l’optique de valoriser et protéger ce patrimoine ont exprimé leur désir de poursuivre leurs actions mais pour autant, elles insistent pour que la colonne vertébrale qui sous-tend le projet reste du ressort de la municipalité.

Les réponses formulées par G. Le Chequer et J.C. Nègre sont dans le compte rendu détaillé ici : Compte-rendu Plénière 3.11.15


 

 

Coup de Pouce au Lez’Arts dans les Murs

L’association Lez’Arts dans les Murs cherche actuellement des bénévoles pour son projet l’Ecole Buissonnièreun projet d’accompagnement à la scolarité pour des enfants du territoire Bel-Air-Grands-Pêchers-Murs à Pêches.

lezarts dans les murs 3

Il tente de répondre aux très grands besoins recensés par les Lez’Arts depuis de nombreuses années, par leur partenaires éducatifs et socio-éducatifs, par les parents et par les enfants eux-mêmes, en matière d’aide aux devoirs et de soutien aux activités scolaires et éducatives, dans un quartier défavorisé.

Il consiste en l’organisation de séances d’aide aux devoirs par des bénévoles de l’Association dans un lieu adapté, et en la mise en oeuvre d’activités culturelles, d’échanges et de découvertes, notamment autour du jardin et de la nature en ville, des pratiques artistiques (musique, danse, théâtre,…) dans les parcelles des Lez’Arts dans les Murs, situées au 69, rue Pierre de Montreuil.

Les séances d’accompagnement à la scolarité se déroulent actuellement les lundis et jeudis de 15H45 à 18H avec un groupe d’enfants de primaire.

Contact  Adèle : 06.80.59.33.75 ou lezartsdslesmurs@yahoo.fr

 

 

 

Et pour ceux qui aiment jardiner et/ou bricoler, Lez’Arts dans les Murs a commencé son « Chantier et Aménagement » : tous les samedis après-midi, Philippe jardinier de l’association coordonne les activités. Les tâches sont indiquées an amont sur le site de l’association et ces chantiers sont ouverts à tous. Si cela vous intéresse ponctuellement, régulièrement rendez-vous ici pour une prise d’information :                             http://www.lezartsdanslesmurs.org/event/chantiers-amenagements-2/

 

Article sur l’horticulture

 

6a00e0099229e8883301b8d18575c3970c

Voici un lien avec un article (en anglais) très intéressant et documenté sur l’horticulture et la protection des arbres fruitiers le long des murs.  Exemples à la clé à divers endroits.

http://www.lowtechmagazine.com/2015/12/fruit-walls-urban-farming.html

Merci à nos lecteurs de nous avoir relayé cette information et bonne lecture !