Un « joyau » vendu à la découpe?

« Joyau » , voilà l’expression utilisée par Monsieur Patrice Bessac, Maire de Montreuil, pour qualifier le territoire des Murs à Pêches.

« Retour de la puissance publique », voilà la dynamique que notre édile souhaitait instaurer durant sa mandature pour sauver ce même territoire.

Protection renforcée, gestion globalisée, concertation, rénovation et mise en valeur, voilà enfin ce dont il était encore question en septembre dernier lors de l’inauguration de la Maison des Murs à pêches, soigneusement orchestrée à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Et Pourtant une partie de ce « joyau » publique s’apprête à être vendu en catimini à un groupement privé au service du « Grand Paris ».

190117legrandparis-decoupantlesmurs

En réponse à cette embardée surprenante, le Conseil de quartier Signac-Murs à pêches, la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil, Lez’arts dans les murs, Les Ateliers de la Nature, Montreuil Environnement, Racines en Ville, Rêve de Terre, Sens de l’Humus, l’association des Murs à Pêches et … souhaitent réagir.

Dans une lettre ouverte à Monsieur le Maire de Montreuil, ils demandent instamment le retrait du site dit EIF (comprenant des parcelles de murs à pêches) de l’appel à projets de la Métropole du Grand Ville et prient la Ville de se prononcer clairement en faveur d’une politique globale et concertée de sauvegarde du site.

Cliquer ici pour la lettre ouverte du Conseil de quartier à Monsieur le Maire

Publicités

7 Responses to “Un « joyau » vendu à la découpe?”


  1. 1 Yves BUISSON 19 janvier 2017 à 16 h 42 min

    Bravo pour votre vigilance et votre détermination à ne rien lâcher ! Recevez mon soutien inconditionnel.
    Yves BUISSON
    Conseil citoyen Jean Moulin – Espoir

  2. 2 Michel Marshall 19 janvier 2017 à 17 h 48 min

    lamentable!!!!! ces murs ne leur appartiennent pas, ils sont la mémoire et l’histoire de notre Montreuil! Ils sont la propriété des Montreuillois! de quel droit se permettent ils de vendre le patrimoine? la symbolique du dollar et l’appât du gain leur fait perdre toutes mesures…. C’est une honte!

  3. 3 Erik Bergendal 19 janvier 2017 à 21 h 03 min

    Il faut du courage et de la détermination pour continuer. Je vous souhaite à tous une bonne année 2017, des bonnes actions et une bonne résultat.
    Erik et Marika

  4. 4 Philippe-André Ferré 19 janvier 2017 à 21 h 39 min

    Bizarre, les municipalités se suivent, les discours de protection se succèdent mais le territoire des Murs à pêches est régulièrement « grignoté »… Toujours pour de hautes raisons de bien-être commun et… futur… (Le dernier étant la piscine écolo de Voynet, bientôt le garage des trams). Sont écœurants ces politiques!

  5. 5 Tom b 19 janvier 2017 à 22 h 01 min

    Bien dit !
    Maintenant, il va falloir tenir tete !

  6. 6 heidet j paul 7 février 2017 à 22 h 35 min

    Quand le dernier arbre sera coupe
    Quand le dernier poisson sera mange
    Ils verront que l argent ne se mange pas

    Bravo pour votre vigilance


  1. 1 Un air de campagne. | Murs à pêches Rétrolien sur 7 avril 2017 à 7 h 26 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :