Archive pour février 2017

Du renfort venu de l’Assemblée Nationale

Inquiet quant à l’avenir du site des Murs à pêches livré aux promoteurs, Monsieur le député Razzy Hammadi nous a mis en copie d’une lettre adressée au Préfet de Seine-Saint-Denis.

images

Il y expose un certain nombre de propositions auxquelles nous souscrivons. Notamment, un moratoire de l’appel à projet EIF et la création d’un comité de suivi présidé par le Préfet et le Ministère de l’environnement.

A lire : Lettre du Député

Nous le remercions de cette initiative que nous espérons voir aboutir.

Vente des pêchers, ce dimanche 12 février

Vente de pêchers Grosse Mignonne, provenant de greffons de notre verger.

A 25 euros.  Ce dimanche sur la parcelle de l’association au fond de l’impasse Gobetue 0698958857

vente-pechers

Le Parisien et Charlie Hebdo sur l’affaire EIF

La lettre ouverte au maire, portée par le conseil de quartier et les associations présentes sur les murs à pêches a trouvé des échos dans la presse locale et nationale : La gauche à l’assaut des murs à pêche de Montreuil, titre Charlie Hebdo. Nous sommons la municipalité de suspendre l’appel à projet, et de mettre en place une gouvernance citoyenne assurant l’avenir des parcelles concernées.

le-parisien

« Il faut que le grand Paris investisse le lieu, mais pour en faire un site d’exception. Est-ce qu’on construit au château de Versailles ? »charlie-hebdo

Le Fond de l’Affaire

« S’unir pour réussir » ! Voilà un bel engagement de la Ville pour 2017. Concernant les Murs à Pêches, ça n’aura pas duré longtemps. Naïfs, nous attendions depuis longtemps cette concertation que nous promettait la Mairie. Pif ! Paf ! tout tombe à l’eau ! Après avoir constaté que l' »affaire EIF » avait été mûrie à l’été dans le plus secret des silences, on apprend aujourd’hui que l’omerta doit demeurer et demeurera. En effet, une sainte loi empêcherait les habitants de connaître les projets des postulants. Seule la proposition retenue sera rendue publique en juillet 2017… et là, (roulements de tambours !), nous aurons enfin droit à la parole. Pour dire quoi ? Pour faire quoi ? Pas grand chose, si ce n’est choisir la couleur des rideaux qui surplomberont un espace jusqu’alors naturel… et nous moucher dedans !

02

Du fond de leurs officines, nos chers élus sont en train de concocter des stratégies qui mériteraient elles aussi le classement tant elles sont loufoques. Un pincée de subvention, un soupçon de mensonge, un zest d’incohérence et abracadabra… voilà qu’une partie du site des Murs à pêches est vendue non pas, comme on nous l’avait expliqué, pour restaurer des murs, préserver des clos à pêches, maintenir le paysage, mais pour construire des logements et réhabiliter une usine. L’épaisse fumée qui se dégage de leur chaudron a une curieuse odeur d’amateurisme qui prêterait à sourire si le sujet n’était pas si grave. Engagés qu’ils sont dans des visions court termistes, ils métamorphosent le public en privé, la nature en béton, les engagements en peau de lapin et les citoyens en couillons.

03

Trêve de bavardage ! Le voici cet appel à projet, rien que pour vous ! Pour moi, le fameux « retour de la puissance publique dans les Murs à Pêches » se resume à cette seule formule magique: « La ville de Montreuil mettra le PLU en compatibilité avec le projet retenu ».

01Le Mage/Joc

Retour en image et vidéo sur la visite du site EiF

img_5288-1550 img_5322-1550 img_5476-1550 img_5308-1550 img_5491-1550img_5498-1550img_5502-1550