Archive for the 'Jardins en tous genres' Category

Ateliers de tissage et tressage sauvage aux murs à pêches pendant les vacances

Tressage-tissage-flyer

Appel à projet 2015

Venez vivre pleinement la Quinzième édition du Festival des Murs à Pêches! La Fédération des Murs à Pêches recherche des bénévoles pour participer à l’organisation et à la créativité du Festival qui se déroulera du 22 au 24 mai 2015. Evènement annuel et gratuit, le Festival accueille plus de deux mille visiteurs durant 3 jours dans cet environnement unique et poétique des murs à pêches de Montreuil. Drôlerie, partage et émerveillement sont à l’honneur avec un programme qui rassemble : théâtre, arts de la rue, clowns, déambulations, débats, projections, contes, lectures, performances, concerts, Land’Art avec des expériences sensibles : ateliers de fabrication, scénographies d’espace, discosoupe, expositions, découvertes gustatives … Vous êtes artiste, photographe, amateur de cuisine et de relations humaines simples et chaleureuses, n’hésitez pas à rejoindre notre équipe de bénévoles, venez intégrer la programmation, venez prendre part à l’accueil du public et au bon déroulement de ce festival populaire en contactant la Fédération des Murs à Pêches : federationmursapeches@gmail.com

Plus d’informations sur le site du festival federationmursapeches.org

Et pour se faire plaisir, un petit rappel en image du festival de l’année dernière : IMG_3647 IMG_3846 IMG_3818 IMG_1441

La bonne recette pour un quatre-quart réussi

Pour faire des Murs à pêches une fête permanente, un savoureux repas collectif, un goûteux dessert au miel, ce n’est pas compliqué pour un sou. Il faut et il suffit de savoir cuisiner. Et d’avoir une recette éprouvée. Vous avez de la chance, notre association est un maître queux comme vous n’en trouverez pas deux à Montreuil.

Pour commencer, amis lecteurs, il faut confectionner une sorte de bouillabaisse. Prenez une histoire longue, un lieu unique, des savoir-faire particuliers, un paysage. Laissez périr de longues années, envahissez avec des grandes tours, des bretelles d’autoroute, des zones industrielles. Retranchez quelques restes de parcellaire, de variétés horticoles, de connaisseurs derrière des murs, autrefois producteurs, maintenant protecteurs.

Ensuite, oubliez quelque temps. Laissez venir la nature, les grands arbres, de nouvelles gens, des  habitants, des promeneurs, des poètes, des jardiniers, des militants. Installez des projets, cultivez des conflits d’idées et d’usage. Faites chauffer à feu doux pendant un bon moment…

Puis ajoutez :
Un quart de laisser faire. Attention, ne pas toucher ! Surtout, laissez libre cours à la nature – pour honorer la friche, laisser un espace d’abandon propice au rêve et aux possibles, et encourager la biodiversité. La biodiversité, ce n’est pas seulement l’Amazonie, savez-vous ?
Un quart de professionnels horticoles, d’agriculteurs, d’arboriculteurs – pour faire revivre les savoir-faire des vergers et développer une agriculture de qualité et de proximité. Bien sûr, chemin faisant, il faudra s’attaquer à la pollution des sols, qui est aujourd’hui un grave problème des murs à pêches. Mais on y arrivera. Sûr.

Un quart de jardiniers amateurs, passionnés, expérimentés, débutants, innovants – pour créer et entretenir des jardins de toutes sortes à partager. Vous avez déjà passé une vie à regarder pousser des fruits et des légumes ? C’est si bon qu’on ne peut bientôt plus s’en passer.
Un quart d’artistes, de musiciens, de troupes de théâtre, de conteurs, danseurs, plasticiens – pour ouvrir à toutes les cultures et à la convivialité. Si vous ne connaissez pas encore l’association Les Léz’arts dans les murs, franchement, on vous plaint. Mais rien n’est perdu !

Vous y êtes ? Vous avez tout fait dans le bon ordre ? Alors vous voilà riches d’une vie que vous n’aviez fait que rêver. Les murs sont à vous ! Inventez de nouvelles collaborations, laissez vivre ensemble tout ceux qui savent respecter l’espace du voisin. Vous voilà avec un quartier des murs à pêches où il fait bon vivre, flâner, jardiner, chanter… et plus si affinités.

Le présent billet a été publié initialement le 23 janvier 2009

Un pas en avant de Madame La Maire.

Suite à l’assemblée générale d’Environnement 93, le 27 mars où l’association Murs à Pêches a déposé une motion concernant le PLU, qui fût discutée, amendée et votée par l’assemblée.
Mme La Maire a écrit à la présidente d’Environnement 93, Agnès Auger « Votre position m’étonne beaucoup, tout d’abord parce qu’elle semble ne refléter qu’une connaissance partielle de la réalité du site tel qu’il est aujourd’hui. » Elle explique que « l’emplacement de la piscine sera bâtie sur une esplanade désolée et polluée » oubliant que les très belles parcelles des jardins du cœur sont sacrifiées à ce projet.
Parcelles qui forment un ensemble magnifique où des milliers et des milliers d’heures de travail ont permis de restaurer les murs et les sols.

Où est le pas en avant ? D’abord elle reconnaît la véracité de l’affirmation de l’association Murs à Pêches sur le droit de faire des logements dans la fausse zone de protection NAG. Des constructions pouvant faire jusqu’à 8 mètres de hauteur et couvrant jusqu’à 20% de la surface au sol des jardins.
Elle écrit « S’il existe en théorie une possibilité d’y réaliser des logements dans un cadre très limitatif et contraint … je peux vous garantir qu’aucune autorisation d’urbanisme ne sera donnée dans ce sens  » à notre connaissance le PLU est opposable y compris à la municipalité et de fait elle ne peut aller contre les prescriptions du PLU, d’ailleurs, Madame La Maire s’engage auprès d’Environnement 93 « à changer ce point du règlement à l’occasion de la première modification du PLU qui interviendra à la fin de l’année » , alors merci pour cette rectification.
Je rappelle là, les propos désobligeants du Maire-adjoint en charge des associations et de la démocratie locale, nous traitant publiquement de « paranoïaques » car nous dénoncions cette NAG. C’est un récidiviste dans l’anathème exigeant un jour que nous retrouvions « nos esprits », ou bien énonçant à la télé locale que nous étions « merdiques », il semblerait qu’il ait une dent contre nous, à moins que nous ne soyons vraiment paranoïaque. Un ami qui fait du théâtre m’a dit heureusement qu’il est en charge de la démocratie locale, comme ça nous sommes protégés à la culture.

Mme La Maire a aussi proposé de rencontrer Environnement 93 et Ile de France Environnement sur le site, nous sommes satisfait et nous saluons  cette volonté de dialogue. Il faudra que celle ci débouche sur des progrès concrets.
À nous, à vous d’amplifier la mobilisation contre ce PLU détruisant le paysage des Murs à Pêches.

Ile de France Environnement PLU

Motion PLU Montreuil Environnement 93
lettre Mme La Maire

Gestion des jardins

Chers adhérents jardiniers,

Vous êtes invités à une réunion-partage-pic-nic dimanche 20 mars à midi sur la parcelle des Murs à pêche, pour accueillir ensemble le printemps au jardin, discuter des projets et de la redistribution des micro-potagers, renouveler votre adhésion et ensuite, jardiner tous ensemble, si le cœur vous en dit.

Chacun(e) apporte à boire et à manger, sa bonne humeur et son énergie printanière.


Jardinage collectif

005

Ce dimanche 4 juillet premier dimanche du mois, venez participer au jardinage collectif.

Rendez-vous au fond de l’impasse Gobetue dimanche de 14h30 à 16h30.

Venez avec chapeaux, amis et enfants!

Tournage TF1…

Dimanche dernier, Sebastien Spitzer de TF1 a tourné un reportage sur les jardins collectifs et leur éventuelle contamination aux métaux lourds. Il voulait voir comment certaines mesures de précaution ont pu être mises en oeuvre.

Pour nous, c’était l’occasion de trier le grand tas de pierres et de goûter les délicieux confitures de rhubarbe, églantine et sureau fait avec l’amour par Evelyne!