Archive for the 'Patrimoine' Category

Le patrimoine de Seine-Saint-Denis saccagé par l’avidité de leurs élus!

square avec ex lavoir et BD IMG_1141(1)

le square avec l’ancien lavoir, que l' »on » veut démolir qui forme avec les anciens Bains-Douches un ensemble remarquable dans un cadre arboré en plein centre ville

Communiqué de BONDY ECOLOGIE du 25/06/17

Alerte ! Patrimoine en danger !!!

Le conseil municipal du jeudi 29 juin doit statuer sur le déclassement du domaine public et  la vente des garages municipaux et de l‘ancien lavoir (superficie 2223 m²). Délibérations 43 et 44.

L’association BONDY ECOLOGIE se permet de donner son avis sur ce dossier.

– En ce qui concerne l’ancien lavoir, nous avions alerté la municipalité lors de la révision du PLU sur l’intérêt architectural et historique de ce bâtiment. Nous nous opposons donc à sa vente (on ne brade pas au privé le patrimoine public)  Voir fiche en ligne (voir ci-dessous) et article complet (sur le PLU) en suivant ce lien http://bondyecologie.blogspot.fr/2013/04/notre-avis-sur-les-modifications-du-plu_16.html

– Nous considérons par ailleurs que la vente de locaux publics, dont la surface au sol est évaluée à 2223 m², au moment où l’on évoque à nouveau le manque de places dans les écoles, la difficulté à trouver de nouveaux espaces pour les activités physiques, le besoin de lieux de rencontre ou de partage… n’est pas une solution raisonnable.

– Nous savons aussi que le Conseil Consultatif de Quartier du Mainguy travaille sur des propositions d’utilisation de ces locaux.

Pourquoi s’empresser de vendre et le regretter ensuite ? Il faut faire confiance à la démocratie participative, une décision collective sera mieux acceptée.

 Au vu de ces remarques, nous demandons à Mme Sylvine Thomassin de ne pas présenter ces deux dossiers au conseil municipal du 29 juin et de lancer un appel à projet pour une utilisation, utile à tous, de ces locaux.

Si ce bâtiment (lavoir) vient à être démoli alors qu’il est un témoin du travail de qualité des anciens Bondynois, en harmonie avec celui des bains douches, aucun groupe de  décision ( politique ou autre) ne pourra jamais réparer cette erreur que ne manqueront pas de reconnaître ceux-là même qui auront souhaité sa démolition, trop tard, comme par le passé.

Dans le cas où ces dossiers seraient maintenus, nous demandons aux éluEs du conseil municipal (toutes étiquettes confondues) de voter contre ce projet.

Association Bondy Ecologie

Article complet en ligne http://bondyecologie.blogspot.fr/2017/06/alerte-patrimoine-en-danger.html

 

1500 Euros

« Ateliers du tram dans les murs à pêches : le département 93 tape dans la caisse des associations …

L’emplacement de la future remise

 

Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis vient d’envoyer à l’association MAP une sommation de payer 1 500 euros, (somme correspondant à un tiers de notre budget annuel), de frais d’avocat concernant la demande d’annulation que nous avions faite au tribunal administratif de la déclaration d’utilité publique de la localisation de cette verrue que constituerait les ateliers du tramway en plein dans le site patrimonial des murs à pêches – et que nous avions perdue. Bien sur, cette action correspond à notre objet la protection et la valorisation  des murs à pêches. Nous n’avions pas attaqué la réalisation ou le tracé du tramway mais uniquement l’emplacement du garage.

Cette demande est d’autant plus choquante que :
1- Les autres possibilités de localisation des ateliers n’ont pas été travaillées par le Département.
2- Le Département n’a aucune politique de préservation du joyau patrimonial et naturel que sont les murs à pêches mis à part visiblement la volonté de vendre ses parcelles au plus offrant …

3-L’assocaition des murs à pêches fait vivre ce patrimoine toute l’année avec des petits moyens. Quelle élégance de Monsieur TROUSSEL le président de notre département.

L’association MAP »

Chantier sur les Murs à Pêches

Comme chaque année depuis 20 ans, un chantier de bénévoles internationaux aura lieu cet été dans les Murs à pêches.

L’édition 2017 se déroulera du 2 au 15 juillet sur la Parcelle des Lez’arts, 69 rue Pierre de Montreuil.

Il s’agira de reconstruire la partie haute d’un linéaire de 30 mètres situé à l’entrée du site.

Nos visiteurs ne manqueront pas de vous inviter à les rejoindre sur le chantier ou au cours des nombreux évènements conviviaux qui seront organisés tout au long de ces deux semaines

A noter : le 9 juillet à 20h30, le groupe LUNA SILVA nous fera le plaisir de mettre en musique une soirée d’échanges et de partages

Pour plus de renseignements

http://www.rempart.com/session-murs-a-peches/1870

Les actions du collectif Quatorze

  • Les Ateliers Cohésion d’Équipe
    Le collectif Quatorze, en partenariat avec la Koncepterie organise des activités de team-building via la création d’un catalogue d’actions à destination des entreprises locales. Celles-ci pourront contribuer à enrichir le projet de développement urbain des murs à pêches tout en créant du lien avec leur quartier, grâce aux interventions menées autour des murs (défrichage, concertation, réhabilitation, co-construction…) Participez à ce projet en tant qu’association ou en tant qu’entreprise ! Plus d’informations : contact@quatorze.cc

 

  • L’opération WeCo Phoenix dans les murs à Pêches
    La méthode WeCo, contraction de « Week end de Construction », est importée d’Amérique latine par le collectif Quatorze. Le principe est simple : un chantier bénévole sur quelques jours pour construire avec les habitants des bidons villes. L’idée n’est pas uniquement de rendre salubre un habitat précaire, c’est de créer du lien avec les bénéficiaires en amont et pendant l’opération, et de les former pour qu’ils sortent de la précarité de façon définitive.

Les éclaireurs en avant garde du patrimoine.

Quand les éclaireurs campent dans les murs ça donne le Géocatching. C’est, en quelque sorte, un jeu de piste géant qui permet au voyageur qui s’y prête, de découvrir la ville de Montreuil. Pour celui-ci, la fin du parcours se situe aux Murs à Pêches. Afin qu’il y découvre le fourmillement d’associations, le poids historique du lieu, et comment il tend, malheureusement, à disparaître.

Plus d’infos : https://eedfmontreuil.wordpress.com/

EIF, de la glace et des cailloux

Cette magnifique journée de tri hivernal a été un franc succès !

triEIF dimanche 22 janvier
Les efforts de chacun, ont permis de remplir deux bennes de plâtras,
qui ont été transportées au dépôt municipal.
Elles viennent s’ajouter à un volume équivalent de silex collecté la semaine précédente. Ces matériaux sont exclusivement destinés à être réutilisés sur des prochains chantiers de type « murs à pêches ».

triEIF dimanche 22 janvier

Merci à tous les participants de nous avoir rejoints, ainsi qu’aux agents municipaux pour la logistique.

Au vu de la réussite de l’opération, il est proposé de remettre le couvert pour une nouvelle édition samedi 28 janvier de 13h à 16h.
N’hésitez pas à nous rendre visite, même pour discuter!
Vous trouverez ci dessous le nouveau flyer mis à jour.

trieifmap170122

 

Un « joyau » vendu à la découpe?

« Joyau » , voilà l’expression utilisée par Monsieur Patrice Bessac, Maire de Montreuil, pour qualifier le territoire des Murs à Pêches.

« Retour de la puissance publique », voilà la dynamique que notre édile souhaitait instaurer durant sa mandature pour sauver ce même territoire.

Protection renforcée, gestion globalisée, concertation, rénovation et mise en valeur, voilà enfin ce dont il était encore question en septembre dernier lors de l’inauguration de la Maison des Murs à pêches, soigneusement orchestrée à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Et Pourtant une partie de ce « joyau » publique s’apprête à être vendu en catimini à un groupement privé au service du « Grand Paris ».

190117legrandparis-decoupantlesmurs

En réponse à cette embardée surprenante, le Conseil de quartier Signac-Murs à pêches, la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil, Lez’arts dans les murs, Les Ateliers de la Nature, Montreuil Environnement, Racines en Ville, Rêve de Terre, Sens de l’Humus, l’association des Murs à Pêches et … souhaitent réagir.

Dans une lettre ouverte à Monsieur le Maire de Montreuil, ils demandent instamment le retrait du site dit EIF (comprenant des parcelles de murs à pêches) de l’appel à projets de la Métropole du Grand Ville et prient la Ville de se prononcer clairement en faveur d’une politique globale et concertée de sauvegarde du site.

Cliquer ici pour la lettre ouverte du Conseil de quartier à Monsieur le Maire